Je signe le manifeste pour me joindre à tous ceux qui veulent marcher dans les pas du Christ vers une sobriété joyeuse :

Nom et prénom (*) :
Profession :
Code Postal :
Adresse e-mail (*) :

(*) Mentions obligatoires

742 signataires au total

 

93 commentaires

  • MILON a écrit :

    Je signe avec joie!

  • claude a écrit :

    merci, on se sentait un peu seul avec notre indignation de chrétiens…. prions pour la fécondité de ce nouveau mouvement….. où L’esprit veut-il nous mener?
    je vais poursuivre la lecture des témoignages…..

  • Régis de BERRANGER a écrit :

    Je suis très intéressé par votre démarche, je retrouve mes préoccupations exprimées, entre autre, dans le blog que je tiens « A coeur ouvert » à l’adresse http://direetredire.unblog.fr Si vous pouviez le mettre en lien, je n’y verrai qu’avantage, je mets celui de P. de PLUNKETT. Merci et cordialement

  • Laurent GRZYBOWSKI a écrit :

    Bravo et merci pour cette initiative salutaire. Voila un combat qui mérite d’être mené et qui nous invite à la conversion. « Penser global, agir local », mais aussi « penser local, agir global ». Un autre monde est possible, les disciples du Christ doivent absolument faire partie de ceux qui montrent la voie.

  • Un_digné a écrit :

    En temps qu’indigné agnostique, je me demandais dans quelle mesure la communauté chrétienne indignée serait ouverte à la coopération avec le reste du mouvement (soit des personnes athées ou d’autres religions) ?

  • Matagne Marc a écrit :

    Félicitations pour cette excellente et pertinente initiative! Cela fait maintenant près de trois ans que j’ai adopté un mode de vie de simplicité volontaire, au nom de ma foi. Que notre monde irait mieux si nos politiciens mettaient en pratique « Caritas in Veritate »! Comme le dit Stéphane Hessel, nous pouvons changer le monde, non pas par la révolution, mais bien par la conviction. Puisse ce mouvement croître et faire entendre sa voix!

  • Laurent GRZYBOWSKI a écrit :

    Salut Un-Digné !
    Bien sûr, la communauté chrétienne indignée est ouverte à la coopération avec le reste du mouvement. Les chrétiens, dont je suis, n’ont pas vocation à rester entre eux, bien au contraire. Je crois simplement que notre foi nous oblige et que nous avons une responsabilité énorme vis-à-vis des autres, du monde, de notre humanité commune. Je dirais que l’Evangile est pour nous une exigence supplémentaire. Pour nous, l’engagement à changer le monde (et à changer nos cœurs) n’est pas une option, c’est un devoir ! Pour ce faire, nous devons tous nous rassembler : croyants ou agnostiques, homos ou hétéros, valides ou handicapés, hommes ou femmes, blancs ou noirs, riches ou pauvres, Français ou sans-papiers, avec ou sans domicile fixe, jeunes ou vieux, grenouilles de bénitier ou bouffeurs de curé, peu importe ! Je ne sais pas si nous irons tous au paradis, mais je suis sûr d’une chose : nous faisons partie d’une seule et même famille, la famille humaine.

  • Bruno LEROY a écrit :

    J’attendais avec impatience que les chrétiens se lèvent pour dire  » Non  » à ce système qui détruit l’humain. Il ne suffit guère de s’indigner pour que les événements changent pensent les âmes bien faites. Erreur, l’indignation avec un discernement donné par la prière, est l’essence même qui enflamme le moteur de la Dignité. Comprenez, nous ne pouvons continuer sur le chemin d’un néo-libéralisme débridé qui met les plus faibles dans le ruisseau de la misère. Les jeunes ne pensent plus en terme d’avenir. A quoi bon étudier à l’école si pôle emploi est l’unique horizon qui se profilera demain ? A quoi bon construire un couple si nous ne sommes pas à même de subvenir à ses besoins ?
    En tant que chrétiens, notre conscience doit se révolter en vue d’un monde meilleur. La loi de l’argent n’écrasera plus les plus petits. Alors, comment faire pour redonner un visage humain à notre société ?
    Par de petits gestes d’abord. Aider un voisin qui se trouve confronter à des problèmes administratifs kafkaïens. Sourire à un inconnu dont le moral semble si bas. Parler et écouter les ados et moins jeunes qui ne saisissent pas tous les paradigmes de la crise. Beaucoup en donnent l’analyse désespérante que les médias véhiculent. Dans les moindres instants de sa vie, le chrétien doit être vecteur de Joie et devenir contagieux. Contagion de l’amour, la joie, l’espérance, la tolérance, l’affirmation de soi face aux commerciaux, la plénitude intérieure qui ne fait pas dévier de ses convictions. Tout cela et plus encore, pour que les valeurs évangéliques soient vécues au quotidien. Oui, devenons contagieux en ayant mal aux autres et aux blessures de nos sociétés. Cette contagion sera la plus merveilleuse épidémie désirée par nos frères et sœurs en humanité. Il nous faut être chrétien nuit et jour et non une fois par semaine. Si nous ne nous indignons pas au Nom de notre Seigneur Jésus-Christ qui naquit pour nous libérer des oppressions sociétales et spirituelles; qui le fera ?

    Bruno LEROY.
    Éducateur de rue.

  • Anne-Marie Béneix a écrit :

    Ce qui est inconcevable à l’homme, c’est l’amour de Dieu qui s’est incarné et est venu porter notre misère. A notre tour, notre vocation à la liberté nous fait découvrir que par le don, la gratuité, l’engagement, la vigilance bienveillante à l’égard de nos frères et sœurs, nous avons le pouvoir de changer la donne. Plus question d’ordre établi, plus question de rente, de privilège, de rang, de rôle, d’argent, de prérogative, la liberté donnée, vécue, transmet la joie du don total. Ainsi je crois que la justice couvrira la terre comme l’eau le fond de la mer. Et souvenez-vous de la béatitude : heureux ceux qui ont faim et soif de justice, ils seront rassasiés. Ou encore Cherchez le Royaume de Dieu et sa justice, tout le reste vous sera donné en plus !

  • Lindell a écrit :

    Juste une question qui ne se veut absolument pas critique : peut-on signer si on est chrétien mais pas membre de l’Eglise catholique de Rome (comme la moitié des chrétiens en ce bas monde) ? Comme la plupart des chrétiens, je partage pratiquement toute l’éthique sociale des cathos.

  • LEDAIN Alain a écrit :

    J’ai signé le manifeste, même si je suis protestant évangélique et non catholique.
    (Plusieurs pages de mon blog dénoncent la dérive consumériste et ses conséquences : http://www.ethiquechretienne.com/le-consumerisme-a980512)

  • admin a écrit :

    @Lindell : bien entendu, vous pouvez signer. Et même si vous n’êtes pas chrétien !

  • Gaultier a écrit :

    Merci pour cette belle initiative !

    « Alternatives Catholiques » vous soutient fraternellement, pour une société plus respectueuse de la Création divine, solidaire des plus fragiles de la conception à la mort maturelle !

  • claude a écrit :

    Merci pour vos élans, vos convictions, vos aspirations!
    Je vois avec joie ces mains que nous nous tendons…..
    Que faire aujourd’hui, un catalogue de mes bonnes actions?
    Il y a quelques années j’avais initié des rencontres entre cathos réveillés et gens bio convaincus….. c’était tout nouveau au rang des préoccupations des uns et des autres!
    Les échanges furent riches et étonnants, mais les regards extérieurs étaient plus critiques: « Qu’est-ce que la foi et l’écologie peuvent avoir en commun? »
    Le monde a changé en quelques années!…… je m’en réjouis!

    J’ai bien apprécié les lignes sur l’humilité, ce que je trouve dur c’est le grand écart à faire entre la conscience d’un monde en souffrance et la pauvreté de mes petits gestes!
    Encourageons-nous les uns les autres.

  • Martz a écrit :

    Je vous ai rencontré au Forum chrétien de l’Ecologie à Saint Etienne. Bien sûr, j’adhère à votre programme. La doctrine sociale de l’Eglise a tout intérêt à développer la problématique écologique. Etre « pro life », et négliger de se battre pour la Terre qui nourrira les générations futures est absurde.

  • Grignon a écrit :

    Je me joins volontiers à votre action et vous assure de ma prière. Je voudrais seulement connaître vos positions concernant le respect de la vie humaine, de sa conception à sa mort naturelle.
    merci beaucoup.
    P. Grignon

  • admin a écrit :

    @Grignon : concernant le respect de la vie humaine, notre position est celle de la doctrine sociale de l’Eglise. Nous sommes en marche vers la sobriété, et même la pauvreté évangélique, aussi et surtout dans un esprit de solidarité avec les personnes les plus vulnérables ici et maintenant, tout comme nous nous voulons solidaires des générations de demain.

  • Thierry Jallas a écrit :

    Comme vous, je suis catholique convaincu et indigné, mais je voudrais m’assurer que ce soit pour les mêmes raisons que vous avant de signer quoi que ce soit. Il faut nous mettre d’accord sur le sens de certains termes ou expressions de votre manifeste, sans quoi aucun dialogue fructueux n’est possible. Comment définissez-vous, par exemple :
    - « …nos convictions sociales et politiques »,
    - « …le système économique néo-libéral »,
    - « …le paradigme libéral »,
    - « …des échanges économiques libres mais subordonnés à des règles de solidarité impératives »,
    - « (L’économie libérale) dérégulée » ?

    Enfin, je vous signale le site de l’Association des Économistes Catholiques (http://aecfrance.new.fr), susceptible d’enrichir vos réflexions.
    Avec mes remerciements anticipés, joyeux Noël !

  • Sylvia a écrit :

    Excellente initiative! Je suis avec vous.
    Bonne change et espérons que beaucoup signent ce manifeste. A bientôt!

  • Sylvia a écrit :

    Je voulais biensur dire bonne chance!!!

  • Tangui a écrit :

    Excellente initiative, je signe tout de suite ! Juste un petit commentaire à un commmentateur ci dessus et ayant indiqué le site de l’Association des Économistes Catholiques, je crois cher Monsieur que vous vous êtes trompés de cremerie ici ou alors j’ai mal lu les differents blogs mis en avant sur votre propre site.

  • Anne H a écrit :

    Bravo et bonne continuation. J’espère beaucoup d’un mouvement aux solides convictions chrétiennes, proche de notre Eglise dont les propos sont le plus souvent incompris.

  • REGNIER a écrit :

    Quel bonheur de lire ce texte qui je l’espère est fondateur d’un courant important pour faire évoluer et changer le monde.Voir écrit en toute lettre ce que nous pensons presque tout bas car se sentant seul, c’est un beau rayon de soleil. Bonnes fêtes de Noël et de fin d’année. Et vive 2012 qui s’annonce déjà riche.

  • DIDIER-FOURCADE any a écrit :

    tous,frères humains!

  • Mbonet. a écrit :

    Chrétiens comme Croyants… le C c’est ça qui compte.

  • Philippe Vinsonneau a écrit :

    se réclamant du Christianisme Social – formons un tout afin d’atteindre ce même objectif

  • Désiré a écrit :

    Pourquoi est-ce que cela s’intitule chrétiens indignés, alors que cela semble uniquement catholique, et non ouvert à tous les chrétiens?

  • POUJOL René a écrit :

    J’adhère à l’esprit de votre manifeste. Je pense en effet que nous avons atteint l’intolérable. Une question, cependant, me travaille. Beaucoup d’initiatives similaires émergent actuellement. Je pense par exemple au Pacte Civique initié par Jean-Baptiste de Foucauld et trois mouvements qui se situent dans la mouvance de la pensée personnaliste d’Emmanuel Mounier. Il ne faudrait pas que trop d’éparpillement affaiblisse une mobilisation devenue urgente. Il viendra un moment où la recherche de convergences deviendra une nécessité.

  • PascouléT a écrit :

    Merci de nous faire réfléchir et bouger ! Comme je suis heureux de sentir dans tout cela le souffle de l’Esprit Saint et l’inspiration toute franciscaine que je tente de suivre bien petitement.
    En signant ce manifeste des deux mains, je songe au slogan tant de fois scandé dans plusieurs défilés d’indignés : « Tous ensemble ! ». Oui, ensemble tout est possible. Bougeons nous et changeons nos mentalités et notre regard, avant qu’il ne soit trop tard.

  • Nat a écrit :

    J’ai envie de dire Enfin!
    Ce n’est pas parce que nous sommes chrétiens que nous devons tout accepter!
    Merci en tout cas d’avoir pris le temps de poser toutes vos-nos indignations!

  • Cécile M. a écrit :

    J’ai signé.
    Mais je pense que nous devons surtout consacrer le maximum de notre énergie à nous transformer intérieurement, à suivre le chemin du Christ vers la rencontre du Tout Puissant. « Rendez à César… et à Dieu… ».
    Le changement à l’extérieur de nous (dans le monde, la société, etc.) ne peut passer sans un changement intérieur.

  • Marie-Françoise a écrit :

    Très heureuse de m’inscrire dans ce mouvement et merci pour tous ces commentaires. L’Esprit est à l’oeuvre aujourd’hui et nous devons faire confiance et avancer vers la vie avec tous nos frères, nous ne sommes pas seuls c’est bon de le savoir ! oui changeons nos coeurs et nos façons de vivre en privilégiant le partage et la dignité pour tous ! et cela passe évidemment aussi par savoir et apprendre à respecter la nature et tout ce qui nous est donné gratuitement pour être partagé équitablement entre tous.

  • METTON Jean-Claude a écrit :

    Agé de 78 ans, catholique pratiquant, formé par l’AC, engagé dans la société civile, je suis très heureux de cette initiative qui fait sortir l’Eglise de son silence trop souvent complaisante vis à vis d’un système corompu. Ce témoignage chrétien prophétique me rappelle les propos « indignés » du prophète Amos sur la rapacité des marchands (versets Am 8,4-8). Bravo, à pousuivre et développer

  • GERARD Thierry Jean-Marie Georges a écrit :

    Vivant au quotidien toutes ces contraintes d’un consumérisme de plus en plus envahissant sinon « dictatorial », j’approuve de tout mon coeur votre initiative dans notre si beau pays de France………et lui souhaite le plus large écho possible à l’approche de Noël 2011.Je remercie le Journal LA VIE de relayer ce mouvement .
    Thierry
    Thierry

  • Jessie a écrit :

    Je veux que Jésus le Christ soit porté par de vrais chrétiens qui ne peuvent supporter que soit bafoué son message :Evangile : Bonne Nouvelle pour les petits et les pauvres de coeur et de richesses bien matérielles .
    Vive les chrétiens debout qui pratiquent dans leur vie quotidienne et pas seulement à la messe le dimanche !

  • bonnaud a écrit :

    Sobre et Joyeux. Le Bien commun en axe de vie. Quel beau programme . J’adhère

  • Gendé Catherine a écrit :

    Voilà longtemps que j’attendais ces »indignations chrétiennes » et que je me sentais un peu seule dans mon coin!Merci à tous ceux qui en ont pris l’initiative!

  • Combe a écrit :

    Félicitations. Pensez seulement qu’il y a d’autres chrétiens qui depuis des années dénoncent aussi ces situations mais qui jusqu’à présent ont été un peu marginalisés.
    Merci pour votre courage à dénoncer les méfaits de ce néo-libéralisme qui nous propose la liberté du loup dans la bergerie.
    merci de faire déjà des propositions car c’est dans l’action qu’on peut vérifier ses convictions. Bonne route

  • Michaël MAGI a écrit :

    Quand je vois certains chrétiens prétendre que le christianisme est de nature libérale, je ne peux m’empêcher de penser que cet engagement social de l’Eglise est de plus en plus nécessaire. Nos voix de chrétiens ne seront pas des voix revanchardes, des voix de colère. Le monde a besoin de la Lumière du Christ pour comprendre la vacuité de ce monde et son inhumanité… Je signe, contresigne, avec joie.

  • mambor a écrit :

    Je suis heureuse de cette initiative.
    Mais j’y adhérerai le jour où des actions positivesseront effectuées :
    ex.
    critiquer de façon plus virulente le « paris-dakar » qui ne fait que narguer les pauvres.

    arrêter de prendre l’avion juste pour des vacances.

    ne plus prendre de places pour des matchs de foot où il y a de grands joueurs bien payés mais plutôt aller voir les match du quartier

    Apprendre à être plutôt qu’à avoir.

    Pardon d’être aussi pessimiste

    Je crains que même les chrétiens ne soient pas prêts à faire « les sacrifices » que demanderaient
    le sauvetage de l’économie et par voie de conséquence celui de la planète.

  • elisabeth a écrit :

    Merci pour cette initiative, et l’invitation à la sobriété joyeuse !
    + En ce temps de Noël, je fais circuler le lien sur l’article : http://www.nonfiction.fr/article-5309-p2-migrations__et_si_on_envisageait__la_libre_circulation_mondiale_des_personnes_.htm,
    à diffuser largement.
    Et je travaille, bénévolement, à favoriser la rencontre entre habitants de notre quartier de banlieue, avec leurs différences : nous sommes tous de la même humanité, à qui le Christ nous envoie « va trouver me frères ! »

  • THIOLLIER a écrit :

    Comme le dit Matthieu RICARD, moine boudhiste, nous sommes tous des petites gouttes de pluie qui tombent individuellement sur le sol et qui pour l’instant s’ignorent . Gare au torrent salvateur (ou destructeur) qui s’annonce!

  • Christina a écrit :

    Nice blog, keep it going!

  • claude a écrit :

    Bonjour
    Voilà des propositions de rencontres régionales…..
    Pourquoi pas?….. Pourquoi faire? Comment?
    Y a t il des paroles de prêtres, d’évêques ci-dessus?
    Comment peut-on exister en tant que communauté car j’imagine ne pas être seul à être déjà grandement investi?
    Si quelqu’un voit plus clair ou plus loin qu’il le dise!
    Pour l’instant savoir que vous existez me fait du bien et c’est important, c’est un beau et bon combat.
    Merci.

  • admin a écrit :

    A tous ceux qui nous ont soutenus et écrit :

    D’abord un immense merci pour vos riches contributions, et tous vos encouragements. Pour toutes vos questions, nous essayons actuellement de nous organiser au mieux pour y répondre de manière personnelle, mais cela demande inévitablement plus de temps que pour des réponses purement formelles. La qualité des relations que nous pourrons nouer dépend pourtant de cette patience imposée.

    Par ailleurs, les membres de ce mouvement ont décidé de faire une « trève de Noël », à partir de maintenant et pendant toute l’octave de Noël, de manière à vivre sereinement cette grande fête. Durant cette période, donc, les commentaires du site internet seront modérés a priori, et nous ne pourrons les afficher et/ou vous répondre qu’une fois l’octave de Noël terminée.

    Merci de votre compréhension. Nous vous souhaitons à tous une fête de Noël pleine de sobriété, bien sur, mais aussi pleine de la joie que nous procure notre seule vraie nourriture : Jésus Christ, le pain vivant descendu du ciel.

  • Helene a écrit :

    Jésus est né dans la pauvreté et son chemin fut difficile Toute sa souffrance par amour pour nous . Cest là pour moi le vrai message de sa naissance et le conseil à suivre dans ma vie.
    Chercher à mieux aimer dans mes paroles pensées et actions .

  • Mizony Michel a écrit :

    Militant écolo depuis 35 ans, membre d’une communauté chrétienne de base, c’est avec plaisir que je signe votre appel.
    Bien sûr, il y a belle lurette que j’ai choisi (en communauté de laïcs chrétiens) ce choix de vivre simplement (sobrement comme vous dites) et dans la solidarité (notre communauté a accueilli bon nombre de personnes « en déroute »).
    Je fais partie des réseaux du Parvis où la plupart des associations membres ont fait ce choix de vie simple et de lutte contre cette dérive libérale et financière.
    Voir
    http://www.reseaux-parvis.fr/chretiens-en-liberte/
    cordialement
    Michel

  • brioche a écrit :

    En ce jour de Noel, ma signature est un cri du coeur, une voix qui s’élève, un engagement dans le temps

  • Claire Poujol a écrit :

    Je signe le manifeste. je suis protestante. Courage et amitiés.

  • Christian Verkindere a écrit :

    J’ai signé avec plaisir ce manifeste dans l’esprit duquel je milite depuis longtemps … modestement, mais avec persévérance.
    A ceux qui se demandent s’ils peuvent signer alors qu’ils ne sont pas catholiques, je dirais que je signe en tant que catholique pour que les catholiques qui travaillent en ce sens se sentent soutenus et que les autres sioient interpelés, mais je me sens unis à tous les autres chrétiens et à tous les non chrétiens dans ces mêmes deux préoccupations.

  • Hervé COVES a écrit :

    C’est avec plaisir que je signe, c’est avec joie que je rejoins dans la communauté chrétienne ceux qui envisagent de suivre activement les enseignements du Christ !

  • chaussade a écrit :

    Chaussade Jean, chaussade.jean@wanadoo.fr Tout à fait d’accord avec cet engagement des chrétiens contre le libéralisme. Enfin ! Je viens d’ailleurs d’écrire un livre dans ce sens (Chemins de traverse ou les itinérances d’un géographe engagé) aux éditions Bénévent. Il faut remettre l’humain au centre de nos préoccupations et prôner (non pas la décroissance) mais une croissance qualitative (et non quantitative)au service d’un développement authentique, d’un développement de tous les hommes, de tout l’homme dans ses multiples dimensions. Amicalement à vous. Jean Chaussade

  • DUROY Jean-Marc a écrit :

    Bonjour,
    Bravo pour votre démarche, à laquelle je souscris entièrement.
    Membre de l’Action Catholique des Milieux Indépendants dont je suis Secrétaire national( en fin de mandat bientôt), je note une différence, et beaucoup de similitudes dans nos démarches. Plutôt que mettre en application un enseignement, fut-ce la doctrine sociale de l’Église, nous partons de la vie pour nous entraîner à  » regarder, discerner, transformer » :
    - REGARDER les situations vécues dans toutes leurs dimensions : le passé et les causes, l’avenir et les aspirations des gens, le cercle le plus proche de ceux avec qui nous sommes en interaction directe, en élargissant jusqu’à la planète toute entière
    -DISCERNER ce qui est en jeu pour les différentes personnes et les différents groupes humains, pour l’humanité dans son ensemble. Évaluer ce que cela produit et découvrir ce qui est fécond, là où se manifeste le Royaume qui germe. C’est là que la méditation de la Bible et en particulier des Évangiles, la lecture des textes de l’Église nous permet de discerner ce que nous n’aurions pas spontanément relevé. Nos Assises qui viennent de se tenir à Poitiers nous amènerons sans doute à insister à l’avenir sur les « non » que nous avons à apporter à ce que cette société fait de nous.
    -TRANSFORMER nos comportements les plus quotidiens(ce qui est « petitement possible »), notre style de vie, mais aussi notre vision du monde et celle de notre milieu, notre façon d’exercer nos responsabilités professionnelles, associatives, sociales, politiques – et jusqu’aux structures de la société.

  • Noyé Jean-Claude a écrit :

    Bravo, chers indignés ! J’ai été très heureux d’accueillir quelques uns d’entre vous aux Assises chrétiennes de l’écologie, à Saint-Etienne, du 11 au 13 novembre dernier et vous encourage vivement à poursuivre dans ce bel élan. La seule issue à la crise systémique, crise de civilisation que nous subissons ne peut être que la sobriété heureuse dont nous devons explorer les voies. Comme chrétien, cela nous va bien : nous sommes dans notre « jus » et devons nous porter aux avant-postes !!!!! Bien amicalement. Jean-Claude Noyé

  • Marcelo a écrit :

    Caros irmaos Católicos.
    Sou Brasileiro, professor universitário e membro de uma comunidade católica. Também estamos indignados com a situaçao atual. Parabéns pela iniciativa, e estamos a disposiçao para ampliar e divulgar vossas iniciativas. Temos algo parecido, sendo gestado por aqui como a « Carta de São Carlos-Brasil », http://blog.cancaonova.com/felipeaquino/2011/12/15/carta-de-sao-carlos/

  • GRIMONPREZ a écrit :

    « Chrétiens indignons-nous »… Militante depuis longtemps par divers engagements dans la société (syndicaux en particulier), et par l’appartenance à l’action catholique, je me retrouve dans cet appel.
    Les catholiques utilisent facilement le vocable « chrétiens » comme s’il leur appartenait… ! ce qui n’est sans doute pas très chrétien ! L’indignation active (qui appelle transformation personnelle et nouveaux choix de vie) est partagée par des membres d’autres confessions chrétiennes et je me réjouis que plusieurs l’expriment ci-dessus.
    Chrétiens de diverses confessions, nous sommes motivés par la suite du Christ, inspirés par la qualité de sa relation à ses contemporains et à Dieu son Père, mais des femmes et des hommes qui ne partagent pas la foi chrétienne sont parfois bien plus exigeants que nous dans des choix de vie qui cherchent à faire que tout homme ait sa place dans la société et n’y soit pas asservi par le culte de l’argent et de la consommation.
    S’il est urgent que les chrétiens s’indignent (au sens ou vous le décrivez), si la foi leur en fait un devoir, nous n’avons pas à nous croire plus malins que ceux qui ne partagent pas notre foi ni plus capables de poser des choix courageux. C’est du moins mon point de vue.

  • Pierre Henri a écrit :

    Merci pour cette initiative tant espérée !
    Je fais partie du groupe des pères de famille chrétiens qui a initié la marche de Vézelay (850 personnes en 2011). J’appartiens à la « bourgeoisie d’affaire » que P de Plunkett décrit avec justesse et mesure à quel point nous avons pu détourner la pratique « chrétienne » de nos familles du souffle de l’Evangile. Je tente depuis plusieurs années de modifier en profondeur mes représentations et ma vie au quotidien. Je suis désireux de partager de vive voix cette quête avec d’autres « chrétiens indignés ». Avec mon appui fraternel et tous mes voeux pour 2012 !

  • Bernard a écrit :

    Merci de me donner la possibilité de me Dire et de rejoindre tous ceux qui cherchent une pratique plus vraie des valeurs de la foi proclamée. La foi n’est pas neutre

  • Jean-Marie Delthil a écrit :

    Merci beaucoup aux Chrétiens indignés !…
    Il arrivera un temps, qui n’est pas si lointain je pense, où nous comprendrons (vraiment) que nous sommes sur cette Terre – ensemble – et que ce n’est pas un hasard mais du seul fait de l’immense Amour de Dieu… alors pourquoi tant de difficultés entre nous aujourd’hui ?
    Pourquoi tant de déchirures parfois, et d’inégalités dans toutes nos sociétés ?
    Acceptons de ne pas (toujours) avoir la réponse par rapport à tout cela, mais luttons – oui -, toutes et tous ensemble, patiemment, avec obstination et détermination, dans la Paix, comme nous le devons et comme nous le pouvons également, contre tout ce qui rabaisse et parfois casse et brise l’être humain à l’heure d’aujourd’hui.
    Bravo et encore merci pour votre très belle et généreuse initiative, que l’Esprit Saint vous guide et nous guide à chaque instant !
    Nous rendons grâce à Dieu, par Jésus Christ, pour vous et pour tout cela -

  • Béatrice a écrit :

    Bravo et merci de me donner l’occasion de manifester ma solidarité et réfléchir à mon engagement de chrétienne en tant qu’une-dignée.

  • Marcel Reno Hogan a écrit :

    Bonjour

    Merci à vous chrétiennes et chrétiens qui mettez en pratique par des oeuvres , votre foi .Je vous donne tout mon Amour par sa grâce.

  • Yvonnic a écrit :

    Je signe avec joie!
    Merci de communiquer ainsi l’indispensable conversion à opérer si nous voulons humaniser ce monde.
    Et une bonne nouvelle en prime : vous n’êtes plus un mouvement Catholique (Romain) seulement; je suis Anglican :-)

  • Bruno LEROY a écrit :

    Si les chrétiens indignés que nous sommes, n’étaient en fait que la résurgence d’une certaine théologie de la libération sans marxisme.
    Jean-Paul II avait affirmé que cette théologie ne posait plus problèmes à l’Église institutionnelle et même qu’elle encourageait vivement l’option préférentielle pour les pauvres.
    Pourquoi ne trouverions- nous point dans les sources des écrits de ces théologiens, la praxis qui convient au contexte actuel.
    Il faut en parler…Il faut que nous réfléchissions ensemble pour redonner l’essence évangélique au cœur de notre société dont le sens semble lui échapper.
    Assez de pensées chimériques où les beaux idéaux portés par les chrétiens scintillent dans les clairs matins comme des gouttes de rosée gorgées d’espérance.
    Il nous faut avancer sur les sentes d’une vision réellement réformatrice de nos comportements sociaux et relationnels.
    Mettons le feu de l’évangile dans l’économie déjà bien enflammée, voire calcinée par une gestion sans retenue.
    Mais avant de commencer ce cheminement ; il faut que les chrétiens indignés que nous sommes, se tiennent au courant des grandes vagues fondamentales qui immergent nos océans de pensées. Que pensons-nous de l’Éducation, l’économie de marché, le tout à jeter, le tout immédiat, les relations de supériorité des riches envers les plus pauvres.
    Bien-sûr, nous avons quelques bribes d’idées sur ces sujets.
    Mais, comment faire pour trouver les solutions adéquates selon chaque situation ?
    Penser en fonction d’une théologie sociale de libération qui structurera nos convictions.
    Et ne jamais oublier que notre indignation se veut au service de Dieu-Amour et prioritairement en faveur des plus petits d’entre nos frères et sœurs.
    Tous ces humains sont les reflets divins de nous-mêmes. Ils possèdent une part de Sacré ,même s’ils sont athées, et appartiennent aussi à notre terre mère.
    Nous sommes les enfants d’un même Père, nous sommes frères, pour mener un combat vers davantage de dignité. Encore faut-il que nos sursauts ne demeurent pas lettre morte dont personne ne lira les sublimes envolées lyriques.
    L’Amour du prochain exige de nous un engagement sans mesure pour un monde plus chaleureux, plus humains et plus fraternels. Ce monde là ne peut éclore sans nous !

    Bruno LEROY
    Éducateur de rue.
    http://brunoleroyeducateur-ecrivain.hautetfort.com/

  • Bruno LEROY a écrit :

    L’Amour du prochain exige de nous un engagement sans mesure pour un monde plus chaleureux, plus humain et plus fraternel. Ce monde-là ne peut éclore sans nous !

    Bruno LEROY
    Éducateur de rue.
    http://brunoleroyeducateur-ecrivain.hautetfort.com/

  • Robert Fénart a écrit :

    Enfin ! Je désespérais d’entendre une parole forte venant de laïcs, parole forte que je découvre d’ailleurs avec retard par l’intermédiaire du blog de Paul Jorion.
    Des papes, des cardinaux, des évêques… et de nombreux penseurs chrétiens ont exprimé depuis longtemps une critique profonde et nuancée du système libéral qui ne semble pas avoir atteint les catholiques qui m’entourent.
    La plupart, pour le dire d’une phrase, acceptent le capitalisme sans discussion et beaucoup de ses évolutions de ces dernières décennies, et sont plus attachés à leur mode de vie qu’aux valeurs et préceptes qu’ils affichent par ailleurs. Tout au plus réprouvent-ils des « excès », des « abus », mais leur jugement sur le bilan du libéralisme se résume comme celui de Georges Marchais concernant le communisme en URSS à un « globalement positif » qu’on pourrait qualifier de tragicomique.
    Comment en effet ne pas voir et ne pas être révolté notamment par les façons de nos sociétés libérales dites avancées d’empoisonner la vie, de rendre malades et finalement de faire le malheur de plus en plus d’êtres humains auxquels pourtant elles prétendent vouloir du bien !?
    Si je puis vous être utile, faites-le moi savoir ; c’est avec joie que j’apporterais ma contribution à votre heureuse et belle initiative.

  • Allenet Yves a écrit :

    Alléluia!
    Belle initiative, bel enthousiasme, Quel vide est ici comblé ou en voie de se combler.
    Je ne veux surtout pas manquer ce train que j’airais aimé inventer.
    Compliments aux fondateurs, aux relais qui se lèvent et se révèlent, et à l’immense cortège de ceux qui arrivent.
    Dieu soit loué: je veux redire (en substance) avec JPII: » les grandes décisions ne se prennent ni dans les palais, ni dans cours , ni dans les ministères mais dans les oratoires.
    Voici, Vois ici germer notre patrie.
    Grâce au ciel, grâce à vous, amis.

  • claude a écrit :

    Il y a eu des rencontres régionales ou bien elles vont avoir lieu, peut-on en savoir un peu plus sur leurs modalités et leur objectifs?
    Je suis heureux d’avoir signé ce manifeste, les mots des signataires me rassurent, la banque de liens est riche mais que pouvons-nous attendre de plus?
    Cette page où nous nous présentons un peu a-t-elle été pensée pour plus?

  • Darth Manu a écrit :

    Je viens de signer avec quelque peu de retard. Bon courage!

  • REYMOND a écrit :

    Un laic m’a parlé de votre initiative . J’en suis trés heureux .J’ai parcouru tout votre site et j’ai vu citer  » Terre de liens » comme placement solidaire .
    Partisan convaincu des placements solidaires , je
    peux vous signaler que dans les années 1980,tout un mouvement pour réaliser des placements solidaires au service de l’homme et non du profit
    est né avec de multiples initiatives chrétiennes ou non : citons le CCFD avec la SIDI et ces divers fonds communs de placement en 1983,la NEF,
    l’ADIE,SIFA ,Habitat et Humanisme ,Terre de liens
    Garrigue ,on pourrait continuer la liste puisque plus de 100 Placements solidaires existent en France .
    Meme les banques en ont , meme la votre mais il faut insister pour qu’on vous en parle . Nos banques auraient-elles attrapé un virus évangélique ou sont-elles interessées par notre solidarité .La finance solidaire existe aussi à l’international, Italie, Belgique , Luxembourg.
    Existe un projet de Banca etica Europa, qui après 10 ans de lutte, a des chances d’exister .
    10 ans de lutte car les banques centrales sont trés soucieuses de la fragilité de cet établissement et donc des risques pour les épargnants . Je pense qu’elles auraient avoir d’autres soucis pour nous épargner la crise actuelle . Et la en choisissant cette épargne nous touchons au coeur de ce capitalisme financier sans aucune entrave . Au 19e siècle
    Lacordaire écrivait: » Entre le riche et le pauvre , entre le puissant et le faible, la liberté opprime , la loi protège » Ce que je traduis en fils de paysan : dans un poulailler libre , entre les poules libres et le renard libre , qui va gagner ?L’ultra-libéralisme est pour moi disqualifié .Bon courage et merci .

  • Gérard B. a écrit :

    Merci et bravo pour cette initiative qui nous met face aux véritables enseignements évangéliques.
    Car, oui, il y a de quoi s’indigner dans notre société.
    Mais comment faire connaître ce mouvement au plus grand nombre ?
    Y compris et peut-être surtout aux prêtres de nos paroisses ?

  • Reymond a écrit :

    Merci d’avoir publié mon commentaire . Par ailleurs si des personnes s’interessent aux problèmes économiques , allez consulter un jeune économiste , jésuite ,sur son site . Vous le trouverez facilement . Ce qu’il dit est clair , engagé , évangélique et bouscule beaucoup d’énormités economiques qu’on nous assène quotidiennement . Voilà l’invitation qui vous est faite par un retraité qui essaie de ne pas mourir idiot .

  • RomaInArdeche a écrit :

    Cela fais extrêmement plaisir a voir, il est vrai que l’homme croyant ou désireux d’être libre ne s’épanouit pas complètement(je pense), pour un changement il doit être autour de soi mais aussi pourquoi pas enfin un partie politique représentant toute ses valeurs, si nous devons affirmé notre radicalité de nos valeurs face aux requins, chrétien ou tout homme de bonne foi et conscience (comme notre ami agnostique) devons nous réunir sous une seul et même bannière pour construire. Heureux ceux qui ont soif et faim de justice, ils seront rassasiés (prions également notre Pape qui est parole au milieu des tourmentes, amen).

  • jean-louis dpt 37 a écrit :

    j’ai signé ce manifeste avec joie et le sentiment d’accomplir mon devoir d’être humain et de chrétien pour l’avenir de l’homme et la sauvegarde de notre environnement.
    Enfin, on dénonce cette société déshumanisante et anti-écologique qu’est le consumérisme libéral.
    Combien de fois me suis-je fait railler à dénoncer ce système et ces outrances, ainsi que son impact sur l’homme et son environnement.
    Merci d’avoir le courage de porter ces réflexions à la connaissance public, afin que chacun puisse se dire qu’il n’est pas seul à faire ce constat et que d’autres personnes ont décidés d’agir.
    Cet appel me fait penser à celui du Général de Gaulle le 18/06/1940 et m’amène à réagir et à m’engager à vos cotés.

  • Martina Latina a écrit :

    Grâce au périodique « Carrefours d’Alsace », j’ai trouvé votre site et, grâce à lui, un souffle que j’espérais obscurément : la révolution lancée par le Christ n’a pas fini de libérer la conscience d’hommes et de femmes qui ont d’abord besoin de respirer à hauteur humaine. Continuons en chrétiens le combat de la paix, de l’Europe qui se construit, de la justice qui se cherche et, tant bien que mal, s’étend. Soyons dignes du tendre et fort flambeau porté par le Christ : signons et persévérons dans s

  • Martina Latina a écrit :

    …persévérons donc – par-delà les maladresses numériques – dans sa voie d’amour tissée de confiance.

  • Patern a écrit :

    Ravi de vous rejoindre. Je signe avec beaucoup de conviction ce manifeste et m’empresse de faire connaitre cette initiative à la famille, aux amis et aux collègues de travail qui partagent ce besoin de revenir aux valeurs essentielles… Courage nous y arriverons!

  • fcmd a écrit :

    Je signe, heureuse de vous suivre !
    Et me sens bien proche de la pensée de LaurentGrzybowski du 14 12 2011

  • Bernard Bxl a écrit :

    Moi aussi, je signe avec conviction.
    Cela fait chaud au coeur de voir tant de frères et soeurs dans la foi qui partagent cette indignation constructive. Dans ce domaine-là aussi, nous sommes appelés à être « sel de la Terre » avec la grâce de Dieu.

  • dakttari a écrit :

    L’indignation n’a qu’un temps, l’action donne le tempo, depuis 1989 je laboure la terre pour voir fleurir cet age, mais qu’elle est sèche !

    http://www.dakttari.org

    Naissance de la Civilisation du 3ème Millénaire – Athènes-5/3/212 – Lettre Ouverte aux Médias : « Accuse… ! »

    Athènes, le Cinq Mars 2012 à 12 heures, naissance de la Démocratie Accomplie.

    Pour l’instant il n’est pas possible d’envisager une ère de Paix et de Progrès avec les institutions politiques en place. Elles ont perdu depuis longtemps, dans beaucoup de pays, tout pouvoir de décision face au cancer de l’oligarchie financière. Il parasite tous leurs moyens d’action et détruit même leur dignité.

    Les citoyens du monde responsables doivent, sans attendre un jour de plus :
    1/ Prendre l’initiative, 2/ Tracer la nouvelle route et 3/ Fixer les échéances.

    Le 5 Mars 2012, après la longue nuit hivernale, enfin, le soleil se lève au Pôle Nord.
    Tout l’hémisphère est dans la lumière. A nous de faire que la symbolique
    de ce renouveau éclaire la planète entière, et la marche de l’humanité ; toujours !
    À Athènes, l’initiative citoyenne prend les commandes, pour bâtir une société de Paix et de Progrès pour tous les peuples. C’est l’aboutissement de l’œuvre du peuple grec commencée il y a 2500 ans. Ce sera la naissance de la Démocratie Accomplie et de la Civilisation du Troisième Millénaire ! Bâtir une nouvelle société, initiée par la Grèce, pour elle-même, et pour l’humanité dans son ensemble, en moins de 20 ans, c’est le défi de notre génération. Nous le relevons ! Notre réussite est inéluctable !

    La lettre ouverte « Accuse … ou libère le droit d’expression ! » demande une réponse aux responsables de Médias. À eux qui font la part belle au « Nouvel Ordre Mondial » mortifère, alors qu’ils ignorent depuis 22 ans, (même pour l’élection présidentielle !), les alternatives de vie comme la « Civilisation du Troisième Millénaire » présentée par Biosphère pour Demain.

    Politiciens, Journalistes, Citoyens et acteurs de la vie économique,
    entre le « Nouvel Ordre Mondial » et la « Civilisation du Troisième Millénaire »,
    il est impossible de tergiverser plus longtemps, c’est maintenant qu’il faut choisir !

    Depuis deux siècles l’Oligarchie financière prépare l’avènement du « Nouvel Ordre Mondial ». C’est la domination de l’humanité par la caste des banquiers et de leurs serviteurs. Les moyens pour arriver à leurs fins sont les chaos, dictatures et désastres programmés. Après la première et la deuxième guerre mondiale et une multitude d’agressions contre des peuples pacifiques ; le chaos final, « la bonne crise majeure », comme ils disent, est maintenant toute proche.
    Depuis 1989, la « Civilisation du Troisième Millénaire », même si elle est ignorée des médias, est sur ses rails. C’est l’alternative et l’antithèse tout à la fois du « Nouvel Ordre Mondial ». Construire une nouvelle société de Paix et de Progrès dans la Fraternité, et ce, en moins de vingt ans, est le défi de notre génération. Nous le relevons ! Devenons des citoyens du Monde, bâtisseurs;« Tout est à portée de main » pour réussir !

    Des hommes d’honneur, présidents respectés, ont préparé ce chemin comme, entre autres,
    John Fitzgerald KENNEDY et le Général de GAULLE.
    « De grandes tâches sont à finir pour réaliser la paix, la justice et la compréhension parmi tous les hommes et nations, et mettre fin à la misère et la souffrance partout où elles existent. Je ne pense pas que ce pays sera au sommet de la colline dans cette administration ou dans notre génération ou notre temps, mais un jour il y sera, et j’espère qu’alors, ils penseront que nous avons fait notre part… » J F. KENNEDY.
    « Tout le monde se couche. Ca durera… tant que nous ne l’aurons pas dénoncé et que n’y aurons pas mis le holà. (…) C’est une invasion qui se déroule comme le cours d’un fleuve. (…) Qui dresse une digue ? Ce n’est pas le fleuve. Ce sont les hommes qui ont intérêt à se mettre à l’abri de l’inondation. Or, personne n’en a le courage. C’est donc à nous qu’incombe ce devoir. Vous verrez, on finira par suivre notre exemple, si nous le donnons avec éclat. » Ch. De GAULLE.
    De la fraternité des Kennedy à la fraternité citoyenne, d’Athènes à New-York, profitons du souffle des hommes qui, envers et contre tout, ont porté haut les valeurs les plus hautes de l’humanité.
    Avec pour seule arme une non-violence stricte, mais dynamique, sans hésitation,
    nous, citoyens du monde reprenons le flambeau de JFK tombé à Dallas, le 22 Novembre 1963.
    – DakTTari -

  • Sylvestre a écrit :

    L’Eglise,par la foi de ses fideles est toujours presente au coeur de tous les combats i:e contre l’exclusion,contre la misere,contre l’exploitation
    humaine sous toutes ses formes.Je crois fermement que nous sommes qu’au debut de cette mouvance,qui va toucher les chretiens de tous les coins du globe.Notre monde va mal,et nous,chretiens avons le devoir de nous mobiliser,tel le grain de ble qui doit mourir en terre pour qu’il porte beaucoup de fruit,Amen.

  • Julien a écrit :

    Bonjour a tous
    Lien vers un week end : altermondialisme, alterchristianisme

    http://canva.fr/Documents/Rencontre%20Altermondialisme%20et%20Alterchristianisme.pdf

    des questions ? des retours : julien _ zighmi () hotmail . fr (sans espace)

  • Frederic a écrit :

    Cher Julien, le titre de la rencontre est super alléchant et j’ai suivi le lien que tu proposes pour découvrir déjà que la rencontre était passée , mais aussi dans le manifeste présenté une phrase qui a refroidi mon enthousiasme et qui est tellement présente dans les mouvements chrétiens qui veulent changer l’Eglise sans se laisser changer eux-mêmes : « revenir profondément à l’évangile, et de le relire en dehors du formatage de la tradition figée »…
    Je suis tellement reconnaissant envers Jésus pour l’Eglise qu’il nous donne pour nous transformer intérieurement pour une vie cohérente et engagée dans ce monde. Celui qui dépasse les clichés relayés par les « grands » médias et dépasse sa vision personnelle limitée de cette Eglise, peut découvrir l’absurdité de l’idée même d’un « formatage » et d’une tradition « figée ». La parole de l’Eglise se révèle bien actuelle et bien vivante à celui qui se donne la peine de la consulter. Cf. dernière publication des évèques de France présentée sur ce site.
    Quelle aventure ! Bonne route Julien.
    Frederic

  • Patrick Pique a écrit :

    C’est avec joie que j’ai signé ce manifeste ! Merci pour cette initiative dans laquelle je me retrouve complètement.

  • Reymond a écrit :

    Je vous proposaisde faire connaissance avec Gael Giraus. Cette semaine sur la Croix, une page centrale sur la finance solidaire:plus de 15% de croissanceen 2011. A faire savoir et connaitre autour de soi , chacun peut à sa mesure y apporter sa part : les ruisseaux font les rivières , les fleuves et remplissent l’Océan.

  • Himmelspach a écrit :

    C’est tous unis que nous serons forts et que nous ferons entendre notre voix. Merci pour cette initiative

  • V You a écrit :

    La découverte de votre « fraternité » arrive à point nommé; j’aspire à convertir mes façons de vivre dans un plus grand respect de l’homme et de la Création. Merci

  • Olivier P. (lyon) a écrit :

    Je signe comme objecteur de croissance, comme chrétien, comme scout, convaincu que la consommation pour elle même n’est ni utile économiquement ni justifiable moralement, ni soutenable écologiquement.
    La décroissance du niveau de vie des riches, dont font partie beaucoup de « pauvres » des pays occidentaux, me semble indispensable à très court terme pour simplifier la convergence de toutes les vies humaines.
    Je n’en dit pas plus pour ne pas surcharger une page déjà bien remplie, mais laisse ceux qui, à Lyon et alentours, voudraient échanger sur la sobriété me contacter: o p e n e t arobase maisons – c e v i . f r (sans espaces)

  • Michelet a écrit :

    C’est bien de s’indigner, il faut aussi savoir se regrouper, ne pas aller à la bataille en ordre dispersé. Vous avez 683 signataires : la pétition « TOUS POUR LE MARIAGE » (soutenue par 7 évêques, plusieurs pasteurs, élus, etc.) en a reçu 46000 en moins d’une semaine. Chrétiens pour le mariage et la famille, unissez-vous !

  • Sena a écrit :

    Courage, mes frères. L’enfant Jésus est au controle

  • mappy a écrit :

    J’adhère bien sûr. C’est au colloque « Fragilités interdites ? » organisée à Nantes par l’Arche que l’on m’a parlé de ce mouvement chrétien qui me va bien. Un bémol pour moi cependant:la critique d’internet, qui est aussi un formidable outil de connaissances et de relations. La preuve ici même, non ?

  • Pierre a écrit :

    J’étais aussi au colloque « Fragilités interdites ? »
    La parole de Jean Vanier entre formidablement en résonance avec l’invitation des chrétiens indignés.

  • reymond a écrit :

    Nous desespèrons de l’humanité mais nous ne savons pas discerner les prophetes d’aujourdhui :au cours de l’année 2012, la SIDI a procédé à une augmentation de capital (2,4 millions d’euros souscrits par 500 investisseurs
    solidaires ) Cette filiale du CCFD existe depuis 1983 et a un capital de 15 millions d’euros qui finance de la micro-finance en Afrique et ailleurs . Si vous avez raté ce train , rassurezvous . Pour la fin 2013 , il est prévu une augmentation de capital . En pleine crise financière, économique,sociétale, écclèsiale ….
    des hommes choisissent l’homme , tout homme et tout l’homme selon Jean Paul II . Si vous etes interesse , allez sur internet et cliquez SIDI

Laisser un commentaire

XHTML: Vous pouvez utiliser les balises suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>